< J U N E >

2010

On continua de marcher cote à cote sans plus ouvrir la bouche pour autre chose que tirer sur nos cigarettes respectives. Aucune destination n’avait été décrétée, nous allions là ou nos pieds nous emmenèrent. La tête tantôt vers le bitume, tantôt découvrant un peu plus les immeubles qui nous entouraient. Tout ceci ponctué de simples coups d’œil vers l’autre. Une compagnie agréable mais étrange tout de même.
Cette marche floue se rompit lorsqu’il me proposa d’aller m’asseoir dans un parc. Une maigre pelouse bien entretenue entre des rangées d’arbres nous accueillît à bras ouvert. Le cul par terre je me permis enfin de le regarder. Manque de chance, son regard était réciproque. Une gêne me poussait à esquiver et pourtant ses yeux verts semblaient m’attirer comme des aimants.

« Luka…
- Je sais.
- Non, justement. Si tu savais tu ne le ferais pas.
- C’est pas volontaire
- Bien sûr… »

Un rire lui remonta la gorge mais il le dissimula sous un de ses sourires traîtres. Je m’allongeais dans l’herbe en me rapprochant de lui. Il fit de même et nous nous perdîmes à contempler les nuages sans nous en rendre compte. Nos pensées étaient toutes deux réunies sur ce seul et unique point : nous.

« Tu ne m’abandonneras pas, hein ?
- Quoi ? »

J’étais partie un peu trop loin, ressassant de trop vieilles histoire pourtant trop présentes. Je savais que le garçon ne pouvait pas comprendre. Je ne lui avais rien dit. Pas encore.

« Promet moi.
- Key…
- S’il te plait.
- Je te promets.
- Jamais jamais ?
- Jamais. »

Des fois, je fais des rêves. Quand je les écris et les déforme un peu, ça donne ça.